Madagascar

Madagascar - Coopération avec Ambato-Boeny & Ambesisika

Mise à jour - 16/09/2020

Contexte

L’année a été marquée par les élections communales de fin novembre. Les maires sortants des deux communes se sont porté candidats à leur succession et ont été réélus. L’organisation des programmes Ville propre et Mois de l’impôt a pu être maintenue malgré un contexte électoral peu propice. Fin 2019, la Ville de Saint-Louis s’est engagée avec le soutien de Gescod dans un processus de demande d’appui auprès du guichet Ficol de l’AFD, pour donner une nouvelle dimension au partenariat par le montage d’un projet d’envergure et pour un meilleur accès aux services de base (eau et assainissement).

Objectifs

  • Renforcer la fiscalité et la gouvernance locale
  • Faciliter l'accès à l'eau potable et à l'assainissement
  • Pérenniser la gestion de la chaîne de ramassage et traitement des déchets solides
  • Réorganiser la gestion des marchés municipaux.
  • Portage politique :

    Ville de Saint-Louis, syndicat des eaux de Saint-Louis, Huningue et environs, Commune urbaine d’Ambato-Boeny et Commune rurale d’Ambesisika

  • Appuis techniques et financiers :

    Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE), Région Grand Est, Agence de l'Eau Rhin-Meuse (AERM)

MEAE (Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères)
Région Grand Est
Ville de Saint-Louis
Institut de la Francophonie pour le Développement Durable
Commune urbaine d'Ambato-Boeny
AERM (Agence de l'Eau Rhin Meuse)
Jirama
 Décharge Ambato-Boeny - Unité transformation déchets

ZOOM

Opération Ville propre à Ambesisika

Pour la première fois, ce programme s’est étendu au milieu rural : des nettoyages collectifs et des créations de fosses à ordures et à latrines ont été organisés par la commune avec l’appui de l’antenne de Gescod.

Temps forts

Renforcement des services techniques à Ambato-Boeny

  • La commune d’Ambato-Boeny a renforcé son service technique afin d’améliorer l’organisation du ramassage et de l’évacuation des déchets ainsi que le suivi de ses infrastructures en eau, hygiène et assainissement : un second technicien a été affecté à ce service et a participé à un atelier d’échanges sur les déchets organisé par le Gret, l’ONG Ran’Eau et l’ambassade de France à Antananarivo.

Programme Ville propre

  • Deux séances ont eu lieu : au centreville d’Ambato-Boeny et dans la commune rurale d’Ambesisika.

Réorganisation des marchés

  • Recrutement de 3 nouveaux percepteurs
  • Extension des marchés

Eau potable

  • Une restructuration de la gestion des points d’eau, récemment évalués, a été entreprise : renouvellement des associations et de leur fédération ;
  • │Les cotisations et les redevances payées par les usagers ont permis de réparer et de remettre en fonction deux pompes à motricité humaine (PMH) à Ambesisika

Relance du programme Mois de l’impôt

  • Malgré l’interruption de ces opérations de recouvrements massifs l’année dernière, la motivation demeure intacte : Zoom Opération Ville propre à Ambesisika Pour la première fois, ce programme s’est étendu au milieu rural : des nettoyages collectifs et des créations de fosses à ordures et à latrines ont été organisés par la commune avec l’appui de l’antenne de Gescod. chaque commune a pu recouvrer plus de 75 % de ses recettes prévisionnelles (impôts fonciers, redevance ordures ménagères, ristournes produits locaux, droit de balance, etc.) :

- à Ambato-Boeny : 89 % (17 000€ sur les 19 000 € escomptés) ;

- à Ambesisika : 77 % (9 600 € sur les 12 500 € escomptés).

Prospection des nouveaux projets

  • Mission sur terrain d’un stagiaire du siège pour les levés cartographiques et évaluation des coûts de nouveaux projets à Ambesisika.