Madagascar

Madagascar - Développement inclusif dans l’intercommunalité de Maevatanana (Diima)

Mise à jour - 24/09/2021

Contexte

En cette 2ème année de mise en oeuvre, le renforcement institutionnel, organisationnel et financier de l’Organisme public de Coopération intercommunale (OPCI) a constitué une priorité. D’autant plus que les recettes de la gare routière de Maevatanana, gérée par l’OPCI, ont fortement diminué en raison du COVID-19. Un nouveau Bureau exécutif a été élu et ses missions redéfinies. 2020 a également été marquée par le lancement de la rédaction des monographies communales et du recensement des organisations de la société civile (OSC) et espaces de concertation du territoire.

Téléchargez la plaquette et le kakémono.
Le compte-rendu du séminaire de lancement du projet DIIMA

[Archive vidéo]

Objectifs

Une gouvernance locale inclusive :

  • Favoriser la participation citoyenne ;
  • Accroître la qualité de vie des habitants;
  • Promouvoir le développement inclusif et l’égalité femmes-hommes ;
  • Améliorer la gouvernance locale et la maîtrise d’ouvrage (inter)communale.
  • Portage politique :

    Organisme public de coopération intercommunale (OPCI) Volamena et Communes membres

  • Appuis techniques et financiers :

    Union européenne, Organisme public de coopération intercommunale (OPCI) Volamena, MarckolsheimSiaep Ensisheim-Bollwiller et environs, Agence de l'Eau Rhin-Meuse (AERM), pS-Eau, Ran’Eau, Aquassistance, Cefode, Région Grand Est, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE).

Union européenne
Organisme Public de Coopération Intercommunale Volamena
Ville de Marckolsheim
Syndicat intercommunal d'adduction d'eau potable Ensisheim-Bollwiller et environs
AERM (Agence de l'Eau Rhin Meuse)
pS-Eau
Aquassistance
CEFODE-Coopération et Formation au Développement
Ran'Eau
Entretiens OSC & Espaces concertation_Gescod (7)

« Le recensement et l’état des lieux offriront aux dirigeants une meilleure connaissance des OSC et mettront en lumière la nécessité de se concerter avec la société civile et la population pour la définition d’un développement local au service de toutes et tous. » Témoignage de Madame SOLONANDRASANA Angelina, Présidente de l’Association des femmes FANANTENANA, Commune rurale de Maeva II.

 

Temps forts

Mobilisation de la société civile

  • Recensement de 23 OSC et alimentation des bases de données.

Accès équitable aux services publics de base

  • Rédaction des monographies communales ;
  • Réhabilitation et extension du réseau d’adduction d’eau gravitaire à Andriba : étude hydrogéologique quantitative et qualitative ;
  • Amélioration des conditions d’enseignement à Beanana : étude technique préconisant la réparation du puits de l’école primaire publique et la construction d’un réservoir.

Appui au renforcement de l’OPCI

  • Diagnostic administratif, juridique et financier ;
  • Renforcement de la gestion des ressources humaines ;
  • Mise en cohérence du fonctionnement avec le statut d’établissement public administratif.

Appui à la maîtrise d’ouvrage communale

  • Diagnostic de fonctionnement institutionnel, administratif et financier des communes ;
  • Appui du service technique intercommunal en matière d’administration communale, de gestion foncière décentralisée et de fiscalité locale.

Évènements :
• Atelier d’échange avec d’autres projets similaires soutenus par la Délégation de l’Union européenne ;

  • Formation sur l’opération de certification foncière groupée organisée par le Programme de lutte antiérosive (coopération allemande) ;
  • Formation sur le budget programme organisée par le service régional du budget et le centre fiscal.