Congo

Structuration des filières agricoles dans le Pool

Mise à jour - 25/03/2021

Contexte

Le déploiement des actions du partenariat entre le  Conseil départamental du Pool et la Ville de Ribeauvillé, sur l’ensemble du département, permet la réalisation d’investissements en appui à la structuration des filières. Par un travail d’animation et de formation, le Pool dispose d’un réseau de paysans constitué d’unions locales fédérées.

Soutenu par le Conseil départemental, il mène des réflexions pour orienter les politiques de développement agricole.
Gescod a soutenu la ferme pilote de Mindouli pour l’obtention d’un financement de l’ambassade de France.

Objectifs

Le projet Oscagri-Pool vise :

  • Au renforcement des capacités des agriculteurs du Pool ;
  • Au soutien à la gestion et à la structuration des organisations professionnelles agricoles ;
  • À la promotion de la gouvernance concertée et à la prise en compte
  • des minorités.
  • Portage politique :

    Ville de Ribeauvillé, Conseil départemental du Pool

  • Appuis techniques et financiers :

    UE, Afdi, Groupement agropastoral de Mindouli (GAPM) et Association des Fermes pilotes du Pool (AFPP), union départementale des Organisations paysannes du Pool (UDOPP), ambassade de France au Congo, ministère congolais de l’agriculture, Cefode
     

Ville de Ribeauvillé
Conseil Départemental du Pool
Union européenne
OSCAgri-Pool Structuration des Organisations de la Société Civile Agricole du Pool
AFDI (Agriculteurs français et développement international)
Groupement Agropastoral de Mindouli
MEAE (Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères)
Bureau restreint UDOPP © Gescod

Extrait du livre blanc :
«Le livre blanc est la synthèse des réflexions des producteurs de base, dans toute leur diversité.  Ce n’est pas un travail d’expertise
ou de consultance ; les propositions reposent sur leur vécu, leurs expériences et leurs convictions. »

Temps forts

  • Formation de 24 auxiliaires vétérinaires ;
  • 4 nouveaux contrats de métayage bovin permis par les rétrocessions ;
  • Formation de 16 éleveurs de bovins à l’utilisation des produits vétérinaires ;
  • Formation de 140 éleveurs avicoles, dont 93 femmes, aux techniques d’élevage ;
  • Distribution par la ferme pilote de Mindouli de 2 260 volailles, 9 tonnes d’aliments, 160 abreuvoirs et 180 mangeoires pour 80 femmes vulnérables ;
  • 313 visites de suivi avicoles ;
  • Mise au point et fabrication localede broyeurs mélangeurs et d’égraineuses à maïs ;
  • Aménagement de 5 sites de stockage de petite capacité et de fabricationd’aliments ;
  • Lancement des travaux de 2 hangars de stockage de grande capacité ;
  • Réalisation d’un référentiel technico-économique des principales productions ;
  • Dispense de la formation « Gérer et développer son exploitation agricole        » ;
  • Conduite de 3 expérimentations portant sur l’impact technique et économique des pratiques biologiques.

Structuration du monde agricole

  • Mission d’échanges de l’Afdi au Congo ;
  • Assemblées générales des unions locales et de l’union départementale : mise en place des commissions « filière » et des commissions féminines ;
  • Organisation de groupes de travail aboutissant à la rédaction d’un livre blanc ;
  • Diffusion d’un annuaire des responsables des unions locales et départementale ;
  • Organisation de formations « Paysan responsable d’organisation professionnelle » ;
  • Mise en place de 2 coopératives de producteurs de maïs ;
  • Organisation de 4 ateliers de structuration auprès de 80 femmes vulnérables.