Togo

Togo - Appui à l’insertion économique des jeunes femmes

Mise à jour - 24/08/2020

Ce projet, porté par la Région Grand Est, vise à développer l'employabilité et l'autonomie des jeunes femmes dans la région Centrale (Togo) et dans les départements du Borgou et de l'Alibori (Bénin). Les actions menées développent les capacités techniques en coopératives sur des activités innovantes.

Durée du projet : 2020-2021

Objectifs :

  • Répondre aux besoins des jeunes filles déscolarisées en adéquation avec les besoins du milieu
  • Favoriser la prise de conscience des femmes sur l'approche genre et leur rôle dans le développement de leur milieu 
  • Assurer l'insertion économique de jeunes femmes et leur autonomie financière
  • Portage politique :

    Région Grand Est, Région Centrale (Togo), Départements du Borgou et de l'Alibori (Bénin)

  • Appuis techniques et financiers :

    Direction régionale de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche (DRAEH), Direction régionale de l'action sociale de la promotion de la femme et de l'alphabétisation (DRAPFA), Direction département de l'agriculture et de l'élevage et de la pêche du Borgou et de l'Alibori (DDAEP), Direction départementale des affaires sociales et de la microfinance du Borgou (DDASM), Go To Togo Solidarité, Groupe de recherche-action pour le développement socio-économique (GRADSE), Urbis Foundation, Institution non gouvernementale d'Union pour le développement et l'environnement (INUDE ONG). 

Région Grand Est
MEAE (Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères)
Départements du Borgou  et de l’Alibori
Région Centrale

Actions menées : 

  • Sensibilisation auprès de 500 jeunes femmes déscolarisées ou diplômées sans emploi aux perspectives de formation et d'insertion professionnelle ; 
  • Formation et installation de jeunes femmes en adéquation avec les besoins du tissu économique : formation en informatique, sur la gestion financière, la négociation et la gestion de conflits ;
  • Création de 6 centres gérées par 6 jeunes filles proposant des formations, de la saisie de documents, l'accès à Internet, service photocopies, etc. ;
  • Création de 4 coopératives de femmes spécialisées dans la transformation de soja et de noix de cajou ;
  • Mise en place de 4 centres d'alphabétisation ;
  • Appui à la coopérative de Tchavadé au Togo dans la transformation de mangues : 2 séchoirs réalisés par les élèves du collège de Sainte-Menehould (Département de la Marne) pour la coopérative ;
  • Mise en place d'un dispositif d'appui-conseil : suivi des formations, des différents centres, etc. ;