Togo

Togo - Structuration d'un réseau de soins

Mise à jour - 31/08/2020

Le projet de structuration d'un réseau de soins dans le domaine de l'optique et le renforcement des premiers soins de secours au bénéfice des populations togolaises est une action de solidarité qui s'inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Grand Est et la Région Centrale. Il vise à améliorer les conditions de prise en charge des malades et des personnes démunies en milieu péri-urbain et rural. 

Durée du projet : 2018-2020

Objectifs : 

  • Soutenir la correction de vision chez les jeunes et les personnes âgées.
  • Renforcer les premiers soins de secours au niveau des établissements scolaires. 
  • Appuyer les structures sanitaires en matériels médicaux. 
  • Portage politique :

    Région Grand Est, Région Centrale, Départements du Borgou et de l'Alibori

  • Appuis techniques et financiers :

    Région Grand Est, Région Centrale, Départements du Borgou et de l'Alibori, Direction Régionale de la Santé de la Région Centrale, ONG Positif 08, ONG "La Vue pour Tous", Pôle de formation Pasteur de Reims, Essilor

Région Grand Est
MEAE (Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères)
Région Centrale
Départements du Borgou  et de l’Alibori
La vue pour tous (Reims)
Association Positif 08
Dépistage optique par l'ONG La Vue pour Tous

" En collaboration avec l'association la Vue Pour Tous et Gescod, nous avons pu réaliserune mission humanitaire en faveur des personnes déficientes visuels du Togo. Cette mission fut une réussite professionnelle et humaine, 25 enfants et 5 personnes âgées ont été dotés de verres correcteurs".

Jérôme DAVID, ONG "La Vue pour Tous"

Actions menées : 

  • Organiser avec la coordination de la Croix Rouge Togolaise des sessions de formation sur les notions de premiers soins de secours au bénéfice des enseignants, des élèves et des jeunes déscolarisés volontaires de 5 établissements en zones enclavées de la Région Centrale
  • Appuyer les efforts de prévention du col de l'utérus chez les femmes en aidant la Direction de la Santé dans ses efforts d'équiper le Centre Hospitalier Régional en matériel de dépistage précoce du cancer du col de l'utérus. 
  • Former les prestataires du centre hospitalier à utiliser l'appareil de cryothérapie.