Un nouveau réseau d’eau pour un village très isolé dans les montagnes du Nord Laos

Ban Sanphoulouang est un village de montagne, perché sur une crête à 1065 mètres d’altitude, situé à 46km de Pak Nga principale ville du district de Phonxay. Le village n'a pas l'électricité ; l'accès est difficile en saison sèche (pente, lacets) et quasi impossible en saison des pluies pour motos, véhicules 4×4 et petits camions.

Contexte

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les zones rurales du Laos constituent un défi de taille pour le Gouvernement, tant les besoins des communautés persistent malgré les efforts entrepris. Les communautés doivent souvent assurer seules la gestion de l’eau et de l’assainissement dans leurs villages, ce qui pose des problèmes de qualité de service et de durabilité des infrastructures.

La situation de l'accès à l'eau dans le village. L'eau du réseau de Ban Sanphoulouang est utilisée uniquement pour la consommation tandis que l'eau de la rivière est réservée aux activités domestiques. Ce réseau construit en 2006 est en très mauvais état et la source qui l'alimente est asséchée presque en permanence depuis 2019. Le captage est encore en bon état mais le petit réservoir de stockage de 12 M3 est dégradé (fuite) le réseau des canalisations et les six bornes fontaines sont en très mauvais état (non protégées des animaux). Une nouvelle source a été identifiée à 4,7 km du village. La quantité ainsi que la qualité de l'eau sont très satisfaisantes. Le comité de l'eau, mis en place en 2019, a été formé par l'ONG World Vision. Il est composé de 2 membres du comité villageois ainsi que de 2 volontaires. Chaque famille verse 60 000 kips par an (env. 4,70 €) pour indemniser les volontaires, couvrir la taxe de 20% reversée au district et alimenter le fonds de maintenance pour le réseau d'eau du village.

Publics concernés

40 ménages soit 238 habitants, exclusivement de l’ethnie Khmu

Partenaires locaux

Association Confluence, Direction Provinciale de la Santé de Luang Prabang, bureau de la santé du district de Phonxay – service de l’eau “Nam Saat”, conseil villageois de Ban Sanphoulouang

Objectifs du projet

Dans le cadre de la convention de partenariat signée entre ADV Laos et Confluence en mars 2021, l'association Confluence supervise la mise en place d’un système d'eau communautaire dans le village de Ban Sanphoulouang. Le projet comprend trois phases : la réalisation d’une étude technique pour le réseau d'eau gravitaire, la construction du système, et la formation du comité villageois de l'eau.

Les objectifs du projet sont : développer l’accès à l’eau potable et l’assainissement, améliorer les pratiques d’hygiène dans les ménages et l’école, former les villageois pour la maintenance, aux bonnes pratiques et à l’usage de latrines.

Le but est de sécuriser le captage de la source, construire des réservoirs, un nouveau réseau gravitaire de distribution, des bornes-fontaines, mettre en place un comité de gestion et créer une caisse villageoise, planifier la construction de toilettes pour améliorer l’hygiène.

Les travaux se font dans cet ordre : réhabilitation de la zone de captage qui sera couverte par une dalle en béton pour préserver la qualité naturelle de l’eau de source et tout usage nuisible / construction d’un bassin de mise en charge / mise en place et raccordement des canalisations avec des tuyaux PE50 (polypropylène) / construction du réservoir de stockage au dessus du village / enfouissement des canalisations qui sont sensibles aux UV et pour les protéger des écrasements / construction de bornes fontaines pour assurer un accès à l’eau sécurisé et de proximité aux villageois / formation du comité villageois pour la gestion du réseau / construction du bloc sanitaire pour l’école (voir autre fiche projet)

Le calendrier est tributaire de la saison des pluies et des travaux dans les champs car les villageois participent aux travaux sous la direction des chefs de chantiers qui sont les techniciens de l’association Confluence et de la Nam Saat (service de “eau propre” littéralement) de Luang Prabang, qui ont réalisé ces études ” diagnostic “.

Activités

Les études techniques : faire un état des lieux de la démographie du village, identifier et analyser les besoins en eau afin de proposer un réseau adapté, trouver une source d'eau satisfaisante pour le réseau, en quantité suffisante (mesure du débit) et en qualité (prélèvements et analyses), géographiquement pour s'assurer que la source est suffisamment proche du village (distance), et qu'il est possible de mettre en place un réseau de type gravitaire (altitude), enfin relever les points topographiques nécessaires à la conception et modélisation du réseau. Ces études sont menées par un “socio-économiste” du GRET et par le technicien en eau de Confluence, avec l'appui d'un technicien du département de la santé et de l'eau potable (Nam Saat) du district. Les autorités du village contribuent à faciliter les études et mettent une personne relai à disposition pour aider à la collecte des informations nécessaires. En règle générale, deux jours sont nécessaires pour compléter une telle étude.

Phase de construction. La livraison du matériel à Sanphoulouang a été effectuée le mardi 30 mars 2021 en présence du technicien de Confluence, des chefs maçons employés par Confluence et du technicien « Nam Saat » du district de Phonxay. Après vérification de la conformité du matériel livré par l'ensemble de l'équipe, le comité villageois a réuni les villageois pour planifier les constructions. Il a été décidé de former 5 équipes de 10 villageois ; chaque équipe contribuera aux travaux pendant un jour à tour de rôle, en étant guidée par les chefs maçons.

Contribution des villageoisMain d'œuvre : il est demandé aux villageois de participer à la construction du système d'eau en mettant à disposition, dans la mesure du possible, 20 personnes par jour pour aider les techniciens de Confluence / Matériaux : les villageois contribuent au système d'eau en apportant sable, gravier et bois, dans des quantités détaillées dans le contrat / Soutien à l'équipe de construction : il est demandé aux communautés de fournir nourriture et hébergement à l'équipe de construction de Confluence.

L'ensemble de ces conditions sont expliquées aux villageois lors d'une réunion avant la construction. Cette réunion permet ainsi de mesurer la motivation des communautés. L'investissement des communautés dans la phase de construction permet également de créer une appropriation du réseau par les villageois et d'assurer une responsabilisation des villageois à long terme.

Résultats

Détail des postes budgétaires : étude technique et réalisation du design 500 € / matériaux de construction des systèmes et transport 10 000 € / encadrement du chantier de construction (2 chefs maçons) 1 000 € / suivi du chantier et coordination générale du projet (technicien Confluence) 1000 € / suivi et évaluation par les autorités locales (1 technicien Nam Saat) 800 € / formation du comité de gestion du réseau 200 € / frais administratifs de Confluence (~4%) 945 €

Les travaux réalisés pour le réseau gravitaire du village de Ban Sanphoulouang, pendant 51 jours entre le 30 mars et le 28 mai 2021, ont été les suivants : construction d'un bassin de captage de la source, d’un bassin de mise en charge, d'un réservoir de 24m3, de 5 500m de canalisations et mise en place de 9 bornes fontaines. Néanmoins, durant la phase de construction, l'équipe de Confluence a rencontré plusieurs difficultés :

Faible mobilisation des villageois : la construction du système d'eau requiert, selon le contrat signé avec le village, la mise à disposition de 20 personnes par jour pour participer aux activités de construction. Dans les premières semaines de construction, moins d'une dizaine de villageois était généralement présent, la majorité étant des personnes âgées et des femmes. Le reste des villageois se rendant aux champs. La mobilisation des villageois s'est nettement améliorée après l'intervention d'un représentant du District, qui a rappelé aux communautés leurs engagements dans le cadre du contrat. Ce dernier a notamment demandé l'aide de l'infirmier du village pour la mobilisation des travailleurs.

Contribution villageoise aux matériaux de construction : dans le cadre du contrat signé entre Confluence et le village, ce dernier est en charge de fournir certaines matières premières, comme du bois, le gravier et le sable, pour la construction du système. La situation de Ban Sanphoulouang, village enclavé et loin du chef-lieu du District, rend l'approvisionnement difficile et le transport coûteux. Il a donc été négocié avec les communautés que celles-ci s'occuperaient uniquement du bois.

Nourriture insuffisante pour l'équipe de Confluence : il est demandé aux villageois de fournir hébergement et nourriture aux chefs maçons et au technicien des services de la Province durant la durée de la construction. Les villageois ont souligné la difficulté de fournir de la nourriture de manière régulière et constante durant toute la durée de la construction, certaines périodes étant moins fructueuses, les effets des restrictions de la crise sanitaire Covid-19 se faisant ressentir sur la situation économique des ménages. Exceptionnellement, Confluence a donc participé à l'achat de nourriture pour son équipe de construction.

La formation du comité de gestion de l’eau de Ban Sanphoulouang a été organisée le 28 mai 2021. Les villageois ont ainsi élu les membres du comité de l'eau et ont défini les tarifs suivants : pour les ménages de moins de 6 personnes : contribution de 5,000 Kip / mois (env. 0,40 €) et pour les ménages de 6 personnes et plus : contribution de 8,000 Kip / mois (env. 0,63 €) Les fonds collectés seront affectés comme suit : 30% pour les membres du comité de l'eau, 20% pour couvrir la taxe sur l'eau prélevée par le District et 50% pour le fonds de maintenance.

Projet Réalisé

Date de début : mars 2021
Date de fin : mai 2021

Pays d’intervention : Laos
Localité : Province de Luang Prabang, district de Phonxay, village de Ban Sanphoulouang / Latitude 19°43'8.83"N / Longitude 102°28'34.62"E
Secteur(s) d'intervention : Eau - Assainissement, Santé

Objectif(s) de Développement Durable

Budget : 14 445 €
Financeur(s) régional(aux) : Agence de l'Eau Rhin-Meuse, Région Grand Est
Autre(s) financeur(s) : Sté Amplegest

TÉLÉCHARGER LA FICHE DU PROJET
Aide au développement de villages au Laos
ADHÉRENT

Aide au développement de villages au Laos (ADV Laos)

15 rue du Climont, 67120 Molsheim

Site Web

Représentant : M. Bernard Ponton (Président fondateur)

ADV Laos vient en aide aux villageois défavorisés en milieu rural et montagnard dans les domaines suivants : accès à l’eau et assainissement, construction d'écoles et dispensaires, électrification (écoles, dispensaires) hygiène (lavabos et toilettes pour écoles) L'association finance les matériaux, assure le suivi des chantiers avec ses référents locaux tandis que les villageois travaillent avec et sous le contrôle des techniciens de nos partenaires experts locaux

Gescod

est le réseau régional des acteurs du Grand Est qui souhaitent s'inscrire dans une politique concertée de coopération et de solidarité internationales. Véritable relais entre l'État, les collectivités territoriales, les structures de la société civile – associations, entreprises, institutions diverses-, Gescod est une plate-forme d'acteurs dont le but est de renforcer et d'amplifier l'ouverture internationale du territoire régional dans lequel elle s'inscrit.

Informations pratiques

Bureaux

Siège
Gescod
Espace Nord-Sud
17, rue de Boston
67000 STRASBOURG
+33 3 88 45 59 89
gescod@gescod.org

Antenne de Châlons-en-Champagne
Gescod
30 Chaussée du Port
51000 Châlons-en-Champagne
+33 3 26 21 44 86
chalons-en-champagne@gescod.org

Antenne de Nancy
Gescod
48, esplanade Jacques-Baudot
54035 Nancy Cedex
+33 3 83 94 58 63
nancy@gescod.org

Union Européenne
Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Grand Est
Ville Eurométropole Strasbourg
Service Civique
FONJEP
CIRRMA
Agence de l'Eau Rhin-Meuse
Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse
Agence Eau Sein Normandie